LES INÉDITS

qui ont été enregistrés et parus ensuite dans le commerce

 

L’Aziza est en pleurs

Lerchs

 

Le vent cachait la lune
La nuit masquait les dunes
Cela se passait loin d'ici
Dans le désert du Mali

Les cinq aventuriers
Vivant dans la fougue leur destin
En recherchant leurs équipiers
Pour trouver la fin du chemin

L'Aziza est en pleurs
Dans le vent du désert
Le cœur et l'aventure
Ont perdu leurs enfants
Tous les aventuriers
Se sentent abandonnés
Ils traînent par les sentiers
Leurs rêves découragés

Ils rêvaient d'infini
Elle écrivait la nuit
Lui, il chantait la vie
Et eux, s'envolait l'ennui
Ils vivaient de défis
De missions impossibles
De lutte pour la survie
Dans des régions inaccessibles

Refrain


Que reste-t-il dans les débris ?
Que reste-t-il de l'infini ?
Le sable est triste quand tombe la nuit
Dans le désert, le vent s'ennuie
Paris - Dakar, Pari de cœur
Pari du cœur, pari perdu
Mais l'homme ne cède pas au malheur
Dans le vent, la fête continue

L'Aziza est en pleurs
Dans le vent du désert
L'Aziza est en pleurs
Dans le vent du désert
L'Aziza est en pleurs
Dans le vent du désert
Le cœur et l'aventure
Ont perdu leurs enfants
Dans le bruit des moteurs
Et des hélicoptères
Les scrupules se sont tus
La fête continue

 

Il y avait

Lerchs

 

Dans le sous-bois je me suis promenée

Le soleil n’atteignait que très peu les allées

La rivière chantait doucement que tout peut s’en aller

Assise sur un tronc d’arbres, à travers mes larmes

J’ai revu mon passé

 

Il y avait
C'était peut-être trois fois rien
Il y avait
Ton sourire au petit matin
Il y avait
Ce vieux manoir dans un jardin
Oublié au fond d'un bois de pins
Mais aujourd'hui il n'y a plus rien

Il y avait
C'était peut-être presque rien
Il y avait
Cette maison pleine de gens et de mystères
Il y avait
Ce permanent débarcadère
Où tous avaient leur pied à terre
À défaut d'être les pieds sur terre

Il y avait
Ces petites choses, je me souviens
Il y avait
Ces déjeuners tôt le matin
Il aimait
Son lévrier qui avait du chien
Qui chapardait même les raisins
Qui s'endormait sur les coussins

Il y avait
Le feu dans l'âtre qui tenait chaud
Là tout seul
Quand maman jouait du piano
Du piano
 
Tout est si loin

Il y avait
Mais ce n'était peut-être rien
Qu'un amour
D'adolescence, c'est très bien
Tu venais
Au crépuscule près du bassin
Tu parlais de demain
Sous la lune en tenant ma main
Il y avait

 

Trust

Waddy

 

No, there is no time
To just moon and cry
For you feel the world's so unjust
Take the time to open your hearts and eyes
Now in mankind you can trust

Trust in those who strive for a brand new day
Trust in me come on take my hand
Trust with harmony that we can change bad ways
Trust in the goodness of man

Trust like the new bird that takes to flight
Trust in the child daily struggling for life
Trust is lost you will find his light
Trust the rainbow's there insight

Trust like you did when you were so young
Trust that with real love
We can build as one
Trust stand up, say it with song
Then peace will shine like the sun

 

Glaub (merci à Marjorie)

 

Komm ich geh mit dir durch den Sommerwind
Weist du noch wie ein Vogel singt
Auch wenn diesem Morgen die Hoffnung fehlt
Glaub an eine gute Welt


Glaub an eine Macht die dein Leben hält
Glaub an den der die Sterne zählt
Glaub an diese Wahrheit sag nicht vielleicht
Glauben war noch niemals leicht


Glaub an die Menschen die mit dir gehen
Ich will dir helfen die Sonne zu sehen
Glaub daran das dich jemand liebt
Glaub das es noch Wunder gibt


Glaub an den Fremden vor deiner Tür
Glaub an einen Frieden ganz tief in dir
Glaub an dich und glaub an mich
Gann sing ich mein Lied für dich

 

 

L’amour voyage

Olivier

 

À quoi servent les mots
J'ai tant de choses à dire
Mon rêve est bien plus beau
Et s'envole, il soupire
Rien qu'à te regarder
Je voyage en amour
Je plane à m'évader
Dans tes yeux de velours

L'amour voyage
Dans tes grands yeux
Tendres et sauvages
Tu joues le jeu


Aujourd'hui pour demain
Je t'aime de jour en jour
Mon départ est sans fin
Je voyage en amour

Des portes de l'Eden
Aux confins de l'azur
Séduit par tes "Je t'aime"
Je t'aime
Je choisis l'aventure
Quelque soit le destin
Un aller sans retour
Jusqu'au bonheur divin
Je voyage en amour

L'amour voyage

Refrain

Aujourd'hui pour demain
Je t'aime de jour en jour
Mon départ est sans fin
Je voyage en amour

Quelque soit le destin
D'un aller sans retour
Jusqu'au bonheur divin
Je voyage en amour

Refrain
L'amour voyage

 

Il a neigé sur le Saint-Laurent

Olivier / Estardy

 

Au nord

Au nord d’un pays

Où l’amour fleurit

Coulant flots d’argent

Le Saint-Laurent

 

Et là

Petit bout d’amour

Tu m’as dit un jour

Je t’aime

Froid dehors

Chaud dedans

 

Le Saint-Laurent

Avait jamais été si blanc

La neige en papillon d’argent

Envolait mon cœur tendrement

Je te renvois

Quand tu m’as dit «je t’aime vraiment»

Il a neigé sur le Saint-Laurent

 

Bye, bye

Petit bout d’hiver

Je t’aime et j’espère

Gravé

Maintenant

Sur la pierre

 

Refrain

 

Sur la Manche

J’exilerai dans une eau si proche

Qu’aucun n’en aurait la force de nous séparer désormais

 

Jamais

Notre amour

Pourra survivre aussi longtemps

Qu’il neigera sur le Saint-Laurent

 

Le soleil se lève à l’est (UNICEF Roumanie)

Mazeres

 

Casser le mur

Changer l’histoire

Avec des mots et de l’espoir

Le cœur des hommes battait plus fort

Que le ciment des Miradors

Pour que le drapeau de la vie

Ressemble au ciel de Roumanie

Il en aura fallu du temps

Bien trop de larmes et trop de sang

 

Le soleil se lève à l’est

De Varsovie à Bucarest

Comme un rayon de liberté

Une lumière d’éternité

Le soleil se lève à l’est

Au cœur de la vie, il nous reste

Que le silence des souvenirs

À l’horizon de l’avenir

 

Il était là pour raconter

À tous ceux de l’autre côté

Une révolution nouvelle

Et son image s’est effacée

 

Rouler les trains et les camions

Rouler les chars et les canons

Que les enfants de ce pays

Jouent aux indiens sans fusils

 

Refrain x 3

 

Laisse-moi rêver

Cosma / Buggy

 

Laisse-moi rêver
Laisse-moi y croire
Toucher le ciel du bout des doigts
Et faire le vide dans ma mémoire
N'aimer que toi


Laisse-moi rêver d'une embellie
Où tout s'efface où tout s'oublie
Les mauvais jours
La guerre, la peur
Vivre l'amour
Selon mon coeur
Et la passion qui brûle entre nous deux
Comme la neige et le feu

Laisse-moi rêver que je m'envole
Intemporelle très loin de tout
Que je me grise de tes paroles
Contre ton cou

Laisse-moi rêver d'une maison claire
D'une chambre bleue près de la mer
Après ces drames
D'adolescents
Mouillés de larmes
Tachés de sang
Pour oublier ce soir je veux rester
La tête sur ton épaule les yeux fermés
Ne trouble pas
Ce bonheur là
Laisse-moi rêver

Laisse-moi rêver

 

Au nom de l’amour

 

Quand le voile de la nuit
Tombe soudain sur ta vie
Tu regardes le passé
Le cœur lourd et serré
Quand tu n'as que pour armes
La colère et les larmes
Il faut tendre la main
Partager ton chagrin

Quand tu baisses les bras
Tu recules d'un grand pas
Il faut lever les yeux
Se tourner vers tous ceux
Qui sont là près de toi
Qui espèrent plus que toi

Que tout change pour le mieux
pour que tu sois heureux

Car au nom de l'amour
Au nom de la vie
Les appels au secours
Les pleurs et les cris
Attendent cinq secondes
Le temps de cette chanson
Car d'un profond regard
Je t'offre mon espoir

Quand le silence t'étouffes
Jusqu'à en perdre le souffle
Que la peur t'envahie
Que tu perds tous tes cris
Quand en silence tu souffres
Relèves-toi et repousses
Tout ce qui te détruit
Et espères en la vie

Refrain

 

Pour qu'enfin tu t'éveilles
A travers le soleil
Et remercies la vie
Pour ce qu'elle t'a appris
Et qu'pendant ton sommeil
Si tu peux tends l'oreille
Quelque part dans la vie
Quelqu'un veille sur ton lit

Car au nom de l'amour
Au nom de la vie
Les appels au secours, les pleurs et les cris
Pour toujours cesseront
Au-delà de cette chanson
Car tu auras compris que l'amour c'est la vie
 
Au nom de l'amour, au nom de la vie
Au nom de l'amour, au nom de la vie

L'amour c'est la vie
L'amour, l'amour c'est la vie
L'amour c'est l'amour, c'est la vie

 

 

Si chacun

 

Ma sœur, mon frère, mon ami

La main qui nous prend quelque chose

Demain fera pousser des roses

Sans nous demander notre avis

Ma sœur, mon frère, mon ami

Le cœur est un outil sans âge

Qui peut remettre son ouvrage

Sur les cent métiers de la vie

 

Si chacun frotte son caillou

Nous verrons briller la montagne

Jusqu’à ce sommet de cocagne

Invisible au dehors de nous

Si chacun donne un tour de clef

Aux quatre coins de sa charpente

Nous garderons la vie vivante

Pour la prochaine éternité

 

Refrain

 

Si chacun compose un jardin

À sa manière, à son image

Nous referons le paysage

Comme un pas qui fait son chemin

Si chacun parie une fleur

Sur la richesse des décombres

Par un jour de lumière et d’ombre

Nous renaîtrons à la couleur

 

Refrain

 

Si chacun reconnaît l’enfant

Qui joue à l’homme et à la femme

Nous désamorcerons le drame

En apprenant le nom du vent

Si chacun fait de chaque jour

Son but, son défi, sa conquête

Nous garderons cette planète

Enceinte de joie et d’amour

 

Refrain

 

Que dieu aide les exclus

 

Seigneur tends l'oreille jusqu'à moi
Y a loin du ciel à la Terre
Est-ce
qu'un jour tu entendras
Mon humble prière ?
Je sais bien j'ne suis qu'une exclue
Indigne devant tout
Mais aurais-tu été des nôtres
Quand sur terre tu es venu ?

Dieu aide les exclus
Vois la misère
Que la clémence nous
Parvienne sur cette Terre
Exhausse de ta grâce
Ton peuple en prière
Dieu aide les Exclus
Ou nous sommes perdus


Aide Oh Seigneur
Aide les miens
J'implore ta clémence
Pour ceux qui n'on rien
Dieu aide les Exclus
Les pauvres et les gueux
Puisque nous sommes tous
Les enfants de Dieu

Dieu pourquoi certains sont bénis
Pourquoi d'autres sont maudits ?
Ceux qui méritent toutes tes faveurs
Nous craignent
Nous ignorent
Nous brisent le coeur

Dieu aide les exclus
Ces infortunés
Pourquoi je t'en prie
Les avoir crées
La malédiction
Les a affligés
Ils sont vos enfants
Ces âmes mal-aimées

Je prie pour mon peuple
Les pauvres et les gueux
Puisque nous sommes tous
Les Enfants de Dieu

 

Surrender to me (duo ac R.Marx)

Marx / Vannelli

 

Is it that we've been together much too long?

 The answer may not be in black and white
We're always trying to prove who's right or wrong
 And now we're giving up without a fight
I know when you're gone
I wish I'd held on

So baby surrender to me
They'll be no holding back now
So baby surrender to me
Tonight

I don't want our love to cause you so much pain
If this is how it's gonna be I'll walk away
Oh, neither of us
Should ever say goodbye
Let's forget about the past and who's to blame
Cause when this is all gone
We'll wish we'd held on

Refrain

How could this love be in danger
That used to be so good, so right
To think that fate could make us strangers
Just hold me in your arms tonight

Refrain

 

La petite fleur triste

Chatel

 

Je suis une petite fleur malade
Malade parce que personne me regarde
Même les orties sont plus jolis
Aux yeux des promeneurs
D'ici ou ailleurs

Je suis une petite fleur fragile
Qui rêve d'élire domicile
Dans une mèche de tes cheveux blonds
Boucles claires de ton front
Ne me dis pas non

Émilie jolie, cueille moi je t'en pris
Je t'en pris , je t'en supplie
Je veux pas finir sous les feuilles
Comme l'in seuil
Ou séchée dans un porte feuille

Vois déjà mes couleurs se fanent
Solitude, ennui, vague à l'âme
Plus letemps de rien, dans ce jardin
Car même si je suis sage
Mon printemps n'est qu'un passage

Refrain


Maman bleuet, Papa coquelicot
J'ai perdu leurs pistes
Alors cueille cette petite fleur triste

Je suis une petite fleur inquiète
L'automne et l'hiver me guette
Et je me lasse du temps qui passe
De ma vie qui s'en va
Ne pars pas sans moi

Émilie jolie, cueille moi je t'en pris
Je t'en prie , je t'en supplie
Grâce à toi, je serais celle ma belle
Qui aura la vie éternelle ?


Maman bleuet, papa coquelicot
J'ai perdu leurs pistes
Alors cueille cette petite fleur triste

 

Chanson d’Émilie Jolie et du grand Oiseau (duo avec P. Châtel)

Chatel

 

Je m'appelle Émilie Jolie

Je m'appelle Émilie Jolie
Je voudrai partir avec vous
Tout au bout du ciel sur vos ailes
Et je voudrais vivre avec vous, ma vie

Tu t'appelles Émilie Jolie

Tu t'appelles Émilie Jolie
Tu voudrais partir avec nous
Tout au bout du ciel, sur nos ailes
Et tu voudrais vivre avec nous, ta vie

Oui, c'est ça vous m'avez compris
Alors dites-moi oui

Tu t'appelles Émilie Jolie
Tu rêves de voler la nuit
Partir voir le soleil
Et même la lune, sur nos plumes
Faire un p'tit tour au paradis
Oui, c'est ça vous m'avez compris
Alors dites-moi oui

Mais y a tant de choses à voir avant
De partir pour le firmament
Y a tant de pages à tourner
Ta vie ,e fait que commencer
Y a tant de choses à voir avant
De partir pour le firmament
Y a tant de jours et tant de nuits
Tu es au début de ta vie

J'ai tant de choses à voir avant
Mais n'oubliez pas pour autant
La petite fille aux cheveux blonds
Qui vous a chanté sa chanson

Je m'appelle Émilie Jolie

 Je m'appelle Émilie Jolie
Et si un jour je deviens vieille
L'irai voir le ciel sur vos ailes
Au rendez-vous du paradis

Mais prends le temps de vivre ta vie
Ma petite Émilie Jolie
Tu sais dans les pages rêvées
Les oiseaux ne sont pas pressés

 

Sa raison d’être

Florence, Obispo

 Elle en a vu de toutes les douleurs
 En est revenue de tant de combats
 Elle a tellement tendu son cœur
 Là où d'autres ont baissé les bras

 Elle dit qu'après certains regards
 Les mots deviennent dérisoires
 On fait les choses parce qu'elles s'imposent
 Sans se demander pourquoi

 C'est peut-être
 Oh peut-être
 Une goutte dans la mer
 C'est peut-être
Oui peut-être
 Une goutte d'eau dans le désert
 Oui mais c'est sa raison d'être
 Sa raison d'être
 Oui mais c'est sa raison d'être
 Sa raison d'être

 Oh elle en a essuyé des yeux
 Elle en a baissé des paupières
 Oubliant même que le ciel est bleu
 Autant se pencher dans la poussière

 Elle dit qu'on peut toujours trouver
 Oh des excuses pour ne pas bouger
 Elle, elle préfère encore se taire
 Et faire ce qu'elle a à faire

 C'est peut-être
 Oh peut-être
 Une goutte dans la mer
 Ouais c'est peut-être
 Une goutte d'eau dans le désert
 Oui mais c'est sa raison d'être
 Oui sa raison d'être
 Oui mais c'est sa raison d'être
 Sa raison d'être
C’est sa raison d'être
 Sa raison d'être
 Sa raison d'être
Sa raison d'être

 Oh elle en a brisé des silences
 Poussé des cris contre des murs
 Avec pour échos, l'indifférence
 Et des rancunes encore plus dures

 Car aujourd'hui, si l'existence ici
 Ne se limite qu'à la survie
 Il faut savoir qu'une aile de papillon
 Peut tout changer pour de bon

 C'est peut-être
 Oui peut-être
 Une goutte dans la mer
 C'est peut-être
 Oui peut-être
 Une goutte d'eau dans le désert

 C'est peut-être
 C'est peut-être
 Une goutte dans la mer
 C'est peut-être
Une goutte d'eau dans le désert

 Oui, oui mais c'est sa raison d'être
 Sa raison d'être
 Sa raison d'être 
 Oui mais c'est sa raison d'être
 Sa raison d'être
 Oui mais c'est sa raison d'être
 Sa raison d'être
 Oui mais c'est sa raison d'être
Sa raison d'être
 Sa raison d'être
 Oui mais c'est sa raison d'être
 Sa raison d'être
 Oui mais c'est sa raison d'être
 Sa raison d'être
 C'est sa raison d'être
 Sa raison d'être
 Sa raison d'être
 Sa raison d'être

 

Évidemment (duo avec Rick Allison ou Sébastien Lorca)

Berger

 

Y'a comme un goût amer en nous
Comme un goût de poussière dans tout
Et la colère qui nous suit partout
Y'a des silences qui disent beaucoup
Plus que tous les mots qu'on avoue
Et toutes ces questions qui ne tiennent pas debout
Évidemment
Évidemment
On danse encore sur les accords
Qu'on aimait tant

Évidemment
Évidemment
On rit encore pour des bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant

Et ces batailles dont on se fout
C'est comme une fatigue un dégoût
A quoi ça sert de courir partout
On garde cette blessure en nous
Comme une éclaboussure de boue
Qui n'change rien, qui change tout

Évidemment
Évidemment
On danse encore sur les accords
Qu'on aimait tant

Évidemment
Évidemment
On rit encore pour des bêtises
Comme des enfants
Mais pas comme avant

 

Requiem pour un fou (duo avec Johnny Hallyday)

Thibault & Layani

 

Je vous préviens, n'approchez pas
 Que vous soyez flics ou badauds
 Je tues celui qui fait un pas
 Non je ne ferais pas de cadeau
 Éteignez tous ces projecteurs
 Et baissez vos fusils braqués
 Non je ne vais pas m'envoler sans elle

 Dites au curé, dites au pasteur
 D'ailleurs, qu'ils aillent se faire pendre
 Le diable est passé de bonne heure
 Et mon âme n'est plus à vendre
 Si vous me laissez cette nuit
 À l'aube, je vous donnerai ma vie
 Car que serait ma vie sans lui ?
 
 Je n'étais qu'un fou
 Et par amour
 Elle a fait de moi un fou, un fou d'amour
 Mon ciel s'était, ses yeux, sa bouche
 Ma vie c'était, son corps, son corps
 Je l'aimais tant
 Que pour la garder je l'ai tuée
 Pour qu'un grand amour
 Pour qu'un grand amour
 Vive toujours
 Oh toujours
 Il faut qu'il meure, qu'il meure d'amour
 
 Le jour se lève, la nuit pâlit
 Les chasseurs et les chiens ont faim
 C'est l'heure de sonner l'hallali
 La bête doit mourir ce matin
Je vais ouvrir grand les volets
 Crevez-moi le coeur, je suis prête
 Je veux m'endormir pour toujours, pour toujours

 Je n'étais qu'un fou, qu’un fou
 Et par amour, par amour
  Elle a fait de moi un fou, un fou d'amour
 Mon ciel s'était ses yeux, sa bouche
 Ma vie c'était son corps, son corps
 Je l'aimais tant
 Que pour la garder je l'ai tuée
 Je ne suis qu'un fou
 Oh tu n'es qu'un fou
 Un fou d'amour
 Rien qu'un fou
 Un pauvre fou, qui meurt d'amour
Oh tu meurs

 

IVY

Ballard


Finding you felt like the rain
Falling unexpectedly
Where all I could feel was rain
You came along and set me free
You have made my fantasy
Until the day you had my faith
My heart finally found its place
You entered my reality

Like ivy you raped around me
On roses I walk as soon as you talk
Like ivy you've grown inside me
I know that you stay I don't need to pray anymore
I don't need to pray somehow you stole all the pain away
Ivy I'm yours, yours

You are beauty inside
Like the painting on the wall
All the colours that you've got
Don't mean any lying at all

Refrain x 2

Finding you felt like the rain

 

Caruso

Dalla

 

Qui dove il mare luccica e tira forte il vento
Sulla vecchia terrazza davanti al golfo di Surriento
Un uomo abbraccia una ragazza dopo che aveva pianto
Poi si schiarisce la voce e ricomincia il canto

 

Te volio bene assai ma tanto tanto bene assai
E' na catena ormai e scioglie il sangue in't'e vene assai

Vide le luci in mezzo al mare penso' alle notti la' in America
Ma erano solo le lampane e la bianca scia di un'elica
Senti' il dolore nella musica si alzo' dal pianoforte
Ma quando vide la luna uscire da una nuvola
Gli sembro' piu' dolce anche la morte
Guardo' negli occhi la ragazza quegli occhi verdi come il mare
Poi all'improviso usci' una lacrima e lui credette di affogare

 

Te volio bene assai ma tanto tanto bene assai
E' 'na catena ormai e scioglie il sangue in't'e vene assai

Potenza della lirica dove ogni dramma e' un falso
Che con un po' di trucco e con la mimica puoi diventare un altro
Ma due occhi che ti guardano cosi' vicini e veri
Fanno scordare le parole confondono i pensieri
Cosi' divento' tutto piccolo anche le notti la in America
Ti volti e vedi la tua vita come la scia di un'elica
Ma si e' la vita che finisce ma lui non ci penso' poi tanto
Anzi si senti' quasi felice e ricomincio' il suo canto

Te volio bene assai ma tanto tanto bene assai
E' 'na catena ormai e scioglie il sangue in't'e vene assai
Te volio bene assai ma tanto tanto bene assai
E' 'na catena ormai e scioglie il sangue in't'e vene assai

 

White Christmas

Berling

 

I

I'm dreaming of a white Christmas 
Just like the ones I used to know 
Where the treetops glisten
and the children listen 
To hear sleigh bells in the snow 

I'm dreaming of a white Christmas 
With every Christmas card I write 
May your days be merry and bright 
And may all your Christmases be white, be white 

I, I’m
I'm dreaming of a white Christmas 
Just like the ones I used to know 
Where the treetops glisten
and the children listen 
To hear sleigh bells in the snow 

 

I'm dreaming of a white Christmas 
With every Christmas card I write 
May your days be merry and bright 
And may all your Christmases be white

 

Noël ensemble (avec 41 artistes)

Florence / Guirao / Obispo

 

Noël ensemble
Passer Noël ensemble
Noël ensemble
Passer Noël ensemble
Noël ensemble

Oublier les frontières
Dépasser nos querelles
Ce soir nous rassemble
Refuser d'être seul
Revenir à l'enfance
Et pouvoir rêver
D'un sapin qui touche le ciel
De former une guirlande
Et quand tout n'est qu'étincelle
Qu'une étoile nous attende

Noël
Ensemble
Passer Noël ensemble
Noël, Noël
Ensemble
Passer Noël ensemble
Noël ensemble
Noël ensemble

À la lumière du jour
Et contre le silence
Qui nous entoure
Laisser faire la magie
Des flocons de lumière
Et les regards remplis de soleil
Quand les nuits se ressemblent
D'un mot une prière
Faire que nos mains se tendent

Noël
Ensemble
Passer Noël ensemble
Noël Noël
Ensemble
Passer Noël ensemble
Noël ensemble
Noël
Noël ensemble

Et se promettre un rendez-vous
Chaque année en décembre
On sait pourquoi on court
Quand on cherche l'amour
Quand on cherche l'amour

Noël, Noël
Ensemble
Passer Noël ensemble
Noël ensemble
Noël
Ensemble
Noël ensemble
Passer Noël ensemble
Noël Ensemble
Noël
Noël
Ensemble
Passer Noël ensemble
Noël ensemble
Noël ... Noël ...
Ensemble
Passer Noël ensemble
Noël ensemble
Noël ensemble
Noël ensemble

 

C’est l’amour (Ac Kimberlain, M. Laroque, K.Mulder, Bigard, Jugnot, Lavoine, Palmade) – Enfoirés 2001

Léopold Nord

 

C’est l’amour

Qu'est-ce qui bouge le cul des Andalouses ?
C'est l'amour
Qu'est-ce qu'y trouve en cherchant sous ta blouse ?
C'est l'amour
J'prends l'entrée et puis le plat du jour
C'est l'amour

Toi et moi dans le même bermuda
C'est l'amour

C'est l'amour
C'est l'amour... mour... mour... mour
Sur ta peau, y'a rien et c'est fait pour
C'est l'amour
Qu'est-ce qui monte, qui rime avec toujours
C'est la mer
C'est l'amour

C'est l'amour
C'est l'amour... mour... mour... mour
Elle revient, l'hirondelle des faubourgs
C'est l'amour
Dites, par où c'est la sortie d'secours ?
C'est l'amour
C'est l'amour
Qu'est-ce qui joue, ce soir, contre Toulouse ?
C'est l'amour
Même Germaine va planter sa p'tite graine
C'est l'amour
Vive ma tante
Vive la Nouvelle-Zélande
Vive
l'amour
C'est l'amour
C'est l'amour
C'est l'amour
C'est l'amour... mour... mour... mour
Elle revient, l'hirondelle des faubourgs
C'est l'amour
Dites, par où c'est la sortie d'secours ?
C'est l'amour.
Elle revient, l'hirondelle des faubourgs
C'est l'amour.
Sur la plage, un nouvel arrivage
C'est l'amour
Qu'est-ce qui pousse dans champs d'pamplemousse ?
C'est l'amour
Qu'est-ce qui troue le gazon des pelouses ?
C'est l'amour

 

Aller plus haut (trio avec R. Vosine et D. Lévi) – Enfoirés 2001

Kapler

 

J'ai tant caché mes différences
Sous des airs ou des faux semblants
J'ai cru que d'autres pas de danses
Me cacheraient aux yeux des gens
Je n'ai jamais suivi vos routes
J'ai voulu tracer mon chemin

Pour aller plus haut, aller plus haut
Où l'on oublie ses souvenirs
Aller plus haut, aller plus haut
Se rapprocher de l'avenir

J'ai perdu tant de fois la trace
Des rêves pour lesquels je vivais
Je n'ai pas su te dire je t'aime
Seulement te garder
Il faut aussi dire ses doutes
Et les poser dans d'autres mains

Pour aller plus haut, aller plus haut
Et dessiner des souvenirs
Aller plus haut, aller plus haut
Et croire encore à l'avenir

Pour aller plus haut, aller plus haut
Et dessiner des souvenirs
Aller plus haut, aller plus haut
Et croire encore à l'avenir

Aller plus haut, aller plus haut
Se rapprocher de l'avenir

Aller plus haut, aller plus haut
Et dessiner des souvenirs
Aller plus haut, aller plus haut
Se rapprocher de l'avenir

 

Et si tu n’existais pas (duo D. Lévi) – Enfoirés 2001

Cutugno & Calimero

 

Et si tu n'existais pas
Dis-moi pourquoi j'existerais
Pour traîner dans un monde sans toi
Sans espoir et sans regrets

Et si tu n'existais pas
J'essaierais d'inventer l'amour
Comme un peintre qui voit sous ses doigts
Naître les couleurs du jour
Et qui n'en revient pas

Et si tu n'existais pas

 

The dream within

Goldenthal, Rudolph

 

Free the dream within

The stars are crying

A tear, a sigh

Escapes from heaven

And worlds end

 

Breathe the dream within

The mystifying

We tremble and spin

Suspended within

 

Look beyond

Where hearts can see

Dream in peace

Trust love, believe

We tremble and spin

Suspended within

 

Free the dream within

The voices calling

A song, a prayer

From deep inside you

To guide you

 

Be the dream within

The light is shinning

A flame on the wind

Salvation begins

 

Refrain

 

Free the dream within

The stars are crying

A tear, a sigh

Escapes from heaven

And worlds end

 

O Canada (English Lyrics)

 

O Canada
Our home and native land
True patriot love in all thy sons command

With glowing hearts we see thee rise
The True North strong and free

From far and wide
O Canada

 We stand on guard for thee

God keep our land glorious and free
O Canada

We stand on guard for thee

O Canada

We stand on guard for thee

 

O Canada (French Lyrics)

 

O Canada

Terre de nos aïeux
Ton front est ceint de fleurons glorieux
Car ton bras sait porter l'épée
Il sait porter la croix
Ton histoire est une épopée
Des plus brillants exploits

Et ta valeur, de foi trempée
Protégera nos foyers et nos droits
Protégera nos foyers et nos droits

 

For always

Williams




I close my eyes
And there in the shadows I see your light
You come to me out of my dreams across the night
You take my hand
Though you may be so many stars away
I know that our spirits, our souls, are one
We've circled the moon and we've touched the sun
So here, we'll stay

For always
Forever
Beyond here and onto eternity
For always, forever
For us there's no time and no space
No barrier love won't erase
Wherever you go I still know in my heart you'll be here with me

From this day on
I'm certain that I'll never be alone
I know what my heart must have always known
That love has a power that's all it's own

And for always, forever
Now we can fly
And for always, and always
We will go on beyond goodbye

For always, forever
Beyond here and onto eternity
For always, and ever
You'll be apart of me

And for always, forever
Our uncertain tomorrow's may cross the sky
And for always, and always
We will go on beyond goodbye

 

 

Et maintenant (duo avec Florent Pagny)

Bécaud & Delanoë

 

Et maintenant que vais-je faire

De tout ce que sera ma vie

De tous ces gens qui m’indiffèrent

Maintenant que tu es partie

 

Toutes ces nuits, pourquoi, pour qui

Et ce matin qui revient pour rien

Ce cœur qui bat, pour qui, pourquoi

Qui bat trop fort, trop fort, trop

 

Et maintenant, et maintenant

Et maintenant que vais-je faire

Vers quel néant glissera ma vie

Tu m’as laissé la terre entière

Mais la terre sans toi c’est petit

 

Vous, mes amis, soyez gentils

Vous savez bien que l’on y peut rien

Même Paris crève d’ennui

Toutes ses rues, ses rues, me tuent

 

Et maintenant que vais-je faire

Que vais-je faire

Je vais en rire pour ne plus pleurer

Je vais brûler des nuits entières

Et au matin, je te haïrai

 

Et puis un soir, dans mon miroir
Je verrai bien la fin du chemin

Pas une fleur et pas de pleurs

Au moment de l’Adieu

 

Je n’ai vraiment plus rien à faire

Je n’ai vraiment

Plus rien

 

Et maintenant

Et maintenant

Et maintenant

Et maintenant

 

World at your feet

Barlow, Kennedy, Woodcock

 

We can leave the dream this time
We've had a chance to stand so tall
Everything we want our lives would be
We can make our mark in history

Right at your feet

Gotta reach from your heart
And believe from the start
Can't you see there's a world at your feet
Gotta fight so much more
Than what you had before
Just believe that the world's at your feet

I know we shouldn't hesitate
And resume any time to think of the next step we'd take
Gotta seize the chance before your eyes
Gotta reach your goal to take the prize

Don't you realize ?

Refrain


Have a mountain to climb
Everyday of your life
Have a heart as wide as the ocean
Million eyes are watching you
Wondering
Wondering what you're gonna do
Right here, right now
You're everything to prove
 
Can't you see there's a world at your feet?

Gotta reach from your heart

From your heart
And believe from the start

From the start
Can't you see there's a world, there's a world at your feet

 Your feet
Just believe that the world
The world's at your feet

The world at your feet
The world at your feet

 

Tu me manques

Fabian

 

Tu me manques y'a rien à faire
Tu me manques pas de mystère
Pourquoi ce coeur fracturé
Ne peut se détacher
Ton image est gravée
Mon rêve s'est envolé
Dans un écrin de soleil
Ma vie ou la pluie c'est pareil

Tu me manques j'y crois encore
Tu me manques l'amour est fort
Comment pourrais-je accepter
Que le ciel vienne à tomber
Tu me manques, ça va passer
Tu me manques, j'suis déchirée.
Je n'trouve que ces mots-là
Pour te dire je t'aime cent fois.

Tous les jours s'agrandissent ce petit bout d'amour
Celui qu'j'avais construit pour toi jour après jour
J'aurais voulu te dire les mots qu'on ne dit pas
Apprendre à les écrire te les chanter tout bas

Tu me manques trop tard le soir
Tu me manques, je garde espoir
Je sais que quelqu'un là-haut, nous à porté ce soir
Nous à laisser le temps, le temps d'un sentiment
Même si la vie souvent fait battre mon coeur à contretemps

Tu me manques, as-tu compris
Tu me manques, j'ai froid la nuit
Montréal ou Paris, où es-tu, trop loin d'ici
Tu me manques je te l'ai dit
Tu me manques j'attends les cris
Je ne trouve que ces mots-là pour te dire je t'aime cent fois

Tu me manques

Tu me manques

Tu me manques

Tu me manques

Tu me manques

 

Africa (duo avec Dorian Sherwood)

 

Hear the drums echoing tonight
 Hears only whispers of some quiet conversation

She's coming in 12:30 flight
The moonlight wings reflect the stars that guide me towards salvation
I stopped an old man along the way
Hoping to find some long forgotten words or ancient melodies
He turned to me as if to say

Hurry boy, it's waiting there for you
 
It's gonna take a lot to drag me away from you
There's nothing that a hundred men or more could ever do
I bless the rains down in Africa
It’s gonna take some time to do the things we never had

 

Comme ils disent

Aznavour

 

J'habite seul avec maman
Dans un très vieil appartement rue Sarasate
J'ai pour me tenir compagnie
Une tortue deux canaris et une chatte
Pour laisser maman reposer
Très souvent je fais le marché et la cuisine
Je range, je lave, j'essuie
À l'occasion je pique aussi à la machine


Le travail ne me fait pas peur
Je suis un peu décorateur un peu styliste
Mais mon vrai métier c'est la nuit
Je l'exerce en travesti, je suis artiste
J’ai un numéro très spécial
Qui finit en nu intégral, après strip-tease
Et dans la salle je vois que
Les mâles n'en croient pas leurs yeux
Je suis un homo comme ils disent

Vers les trois heures du matin
On va manger entre copains de tous les sexes
Dans un quelconque bar-tabac
Et là on s'en donne à cœur joie et sans complexe
On déballe des vérités
Sur des gens qu'on a dans le nez, on les lapide
Mais on fait ça avec humour
Enrobé dans des calembours mouillés d'acide


On rencontre des attardés
Qui pour épater leurs tablées marchent et ondulent
Singeant ce qu'ils croient être nous
Et se couvrent, les pauvres fous, de ridicule
Ça gesticule et parle fort
Ça joue les divas, les ténors de la bêtise
Moi les lazzi, les quolibets
Me laissent froid puisque c'est vrai
Je suis un homo comme ils disent

À l'heure où naît un jour nouveau
Je rentre retrouver mon lot de solitude
J'ôte mes cils et mes cheveux
Comme un pauvre clown malheureux de lassitude
Je me couche mais ne dors pas
Je pense à mes amours sans joie si dérisoires
À ce garçon beau comme un Dieu
Qui sans rien faire a mis le feu à ma mémoire
Ma bouche n'osera jamais
Lui avouer mon doux secret, mon tendre drame
Car l'objet de tous mes tourments
Passe le plus clair de son temps au lit des femmes
Nul n'a le droit en vérité
De me blâmer de me juger et je précise
Que c'est bien la nature qui
Est seule responsable si
Je suis un homo comme ils disent

 

Inévitablement (duo avec Nolwenn Leroy)

Fabian / Herskowitz)

 

Là, je tourne en rond

Je passe mon temps

À chercher pourquoi ou comment

J’ai fait pour ne pas voir avant

Qu’il suffit de vivre au présent

Le passé est un vieil amant

Le futur un doux prétendant

Mais rien n’est suffisant

 

Là, je fais ma dernière overdose

Promis, je passe à autre chose

Je fais la paix à ce faux moi

L’égo dont il est, je ne suis pas

Je subis la métamorphose

De l’inévitable névrose

Soudain, je me dépose

 

Immuable est le temps

Semblable à ce chant

Dans un cœur d’enfant

Qui s’en défend

Insondable et pourtant

C’est dans l’ici, le maintenant

Que la vie se prend

Inévitablement

 

Là, je tourne plus

Je parle comme si

Les mots n’étaient plus un défi

Mais l’indicible un vrai récit

N’en déplaise à Descartes aussi

Entre les mots et leur silence

Je trouve le véritable sens

Je suis, donc je pense

 

Immuable est le temps

Semblable à ce chant

Dans un cœur d’enfant

Qui s’en défend

Insondable et pourtant

C’est dans l’ici, le maintenant

Que la vie se prend

Inévitablement

 

Là, je fais ma dernière overdose

Promis, je passe à autre chose

Soudain, je me dépose

Immuable est le temps

Semblable à ce chant

Dans un cœur d’enfant

Qui s’en détend

Insondable et pourtant

C’est dans l’ici, le maintenant

Que la vie se prend

Inévitablement

 

Semblable à ce vent

Tout est dans le moment présent

Dispensé du temps

Dont on dépend

Minuscule et pourtant

C’est dans l’ici, le maintenant

Que rien ne fait plus mal

Rien ne nous fait plus mal

Rien ne nous fait plus mal

Inévitablement

 

Mais la vie (duo avec Maurane)

Iorne

 

 

Tout le monde rêve d'un idéal
Un Eden, un bonheur fatal
Mais la vie
Mais la vie


Tout le monde voudrait le soleil
Nos pensées tournées vers le ciel
Mais la vie

Les saisons passent
Il faut apprendre
Avec elles à renaître
De nos cendres
Le jour se lève
La vie avance

Même quand tout s'éteint
Sur nos chagrins
Il reste encore
Une braise, une flamme qui dort
Un peu de vent
Sur nos tourments
Et tout repart
Tout s'allume sur un autre espoir

Moi aussi, j'ai consumé des peines
Attisé des blessures anciennes
Mais la vie
Mais la vie

Moi aussi, je suis tombée de haut
Du saut de l'ange au fond de l'eau
Mais la vie

Mais qui nous sauve
Qui nous relève
Et qui souffle les brûlures
De nos fièvres
Une étincelle
Dans le silence

Mais quand tout s'éteint
Sur nos chagrins
Il reste encore
Une braise, une flamme qui dort
Un peu de vent
Sur nos tourments
Et tout repart
Tout s'allume sur un autre espoir

Le jour se lève
La vie avance
Avec elle
Retrouvons l'éclat d'une espérance

Avec elle
Essayons de lui donner un sens
Un sens

Même quand tout s'éteint
Sur nos chagrins
Il reste encore
Une braise, une flamme qui dort
Un peu de vent
Sur nos tourments
Et tout repart
Tout s'allume sur un autre espoir
Tout s'allume sur un autre espoir

 

VOIR UN AMI PLEURER

Brel

 

Bien sûr il y a les guerres d'Irlande
Et les peuplades sans musique
Bien sûr tout ce manque de tendres
Il n'y a plus d'Amérique
Bien sûr l'argent n'a pas d'odeur
Mais pas d'odeur vous monte au nez
Bien sûr on marche sur les fleurs
Mais voir un ami pleurer

Bien sûr il y a nos défaites
Et puis la mort qui est tout au bout
Nos corps inclinent déjà la tête
Étonnés d'être encore debout
Bien sûr les femmes infidèles
Et les oiseaux assassinés
Bien sûr nos cœurs perdent leurs ailes
Mais voir, voir un ami pleurer

Bien sûr ces villes épuisées
Par ces enfants de cinquante ans
Notre impuissance à les aider
Et nos amours qui ont mal aux dents
Bien sûr le temps qui va trop vite
Ces métro remplis de noyés
La vérité qui nous évite
Mais voir, voir un ami pleurer

Bien sûr nos miroirs sont intègres
Ni le courage d'être juifs
Ni l'élégance d'être nègres
On se croit mèche on n'est que suif
Et tous ces hommes qui sont nos frères
Tellement qu'on n'est plus étonnés
Que par amour ils nous lacèrent
Mais voir, voir un ami pleurer

 

Addio del passato (la traviata Acte III Sc 1)

Verdi / Piave

 

Addio del passato bei sogni ridenti
Le rose del volto gia sono pallenti 
L'amore d'Alfredo perfino mi manca
Conforto, sostegno dell' anima stanca
Confortosostegno 
 Della traviata sorridi al desio 
A lei, deh, perdona  tu accoglila o Dio 
Tutto, tutto fini

 Or tu…tto, tu…tto fini 

Le gioie, i dolori tra poco avran fine
La tomba ai mortali di tutto e confine 
Non lagrima o fiore avra la mia fossa
Non croce col nome che copra quest'ossa 

Non croce, non fiore
Della traviata sorridi al desio 
A lei, deh, perdona  tu accoglila, o Dio 
 Tu…tto, tu…tto fini

 Or tu…tto, tu…tto fini 

 

 

 

Mistral gagnant

Séchand

À m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Et regarder les gens tant qu'y en a
Te parler du bon temps qu'est mort ou qui r'viendra
En serrant dans ma main tes p'tits doigts
Pis donner à bouffer à des pigeons idiots
Leur filer des coups d'pieds pour de faux
Et entendre ton rire qui lézarde les murs
Qui sait surtout guérir mes blessures
Te raconter un peu comment j'étais minaud
Des bon-becs fabuleux qu'on piquait chez l'marchand
Car en sac et Minto, caramel à un franc
Le mistral gagnant

À marcher sous la pluie cinq minutes avec toi
Et regarder la vie tant qu'y en a
Te raconter la Terre en te bouffant des yeux
Et parler de ta mère un p'tit peu
Et sauter dans les flaques pour la faire râler
Bousiller nos godasses et s'marrer
Et entendre ton rire comme on entend la mer
S'arrêter, r'partir en arrière
Te raconter surtout les carambars d'antan, les cocos au lait
Et les vrais roudoudous qui nous coupaient les lèvres
Et nous niquaient les dents
Le mistral gagnant

À m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Et regarder l'soleil qui s'en va
Te parler du bon temps qu'est mort et je m'en fou
Te dire que les méchants c'est pas nous
Que si moi je suis barge, ce n'est que de tes yeux
Car ils ont l'avantage d'être deux
Et entendre ton rire s'envoler aussi haut
Que s'envolent les cris des oiseaux
Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si, le temps est assassin
Et emporte avec lui, le rire des enfants
Le mistral gagnant
Le mistral gagnant

 

Calling you

Telson

 

A desert road from Vegas to nowhere
Someplace better than where you've been
A coffee machine that needs some fixing
In a little café just around the bend

I am calling you
Can't you hear me
I am calling you

Hot dry wind blows right through me
Baby's crying and I can't sleep
We both know a change is coming
It's coming closer
Sweet release

I am calling you
I know you hear me
I am calling you

I am calling you
I know you hear me
I am calling you

 

J’ai mal à ça

Lalanne

 

J’ai mal à ça d’être la seule à déserter
Devant les balles que les soldats prennent pour moi
J’ai mal à ça de n’pas savoir où commencer

J’ai mal à ça d’avoir un autre rendez-vous
Quand un mur s’écroule entre New-York et Moscou
J’ai mal à ça de n’pas savoir où commencer

Mal d’être si loin de tout ça
Et s’dire qu’un jour on en sera
Mal de rester ici quand je m’attends ailleurs

J’ai mal à ça de dire j’ai faim de temps en temps
Y a des pays où la pluie n’est pas mauvais temps
J’ai mal à ça de n’pas savoir où commencer

Refrain

 

Ailleurs


I wish I can do what I can believe you not
I wish I stop to say why and not say how
I wish I love the others more than I love me

Too far from where I should be
Too close to what belongs to me
Let me start to like the place where I should go

Refrain

 

Ailleurs

 

 

Les ballons rouges (duo avec Serge Lama)

Lama & Gilbert

 

Je n'ai pas eu de ballon rouge
Quand j'étais gosse dans mon quartier
Dans ces provinces où rien ne bouge
Tous mes ballons étaient crevés

Je n'ai pas eu de vraies vacances
Seul, face à face avec la mer
Quand le cœur rythme la cadence
Des mouettes qui nagent dans l'air


J'ai rien d'mandé,j’ai rien demandé, je n'ai rien eu, rien eu
J'ai rien donné, j'ai rien reçu


Je n'ai jamais joué aux billes
Quand j'étais gosse dans mon quartier

J'étais cloué dans ma famille
Comme un martyr à son bûcher

Je n'ai pas eu de promenade
Seul, face à face avec le vent


Je lisais le Marquis de Sade
Et j'aimais déjà les divans

Refrain

Les fées n'étaient pas du voyage
Quand j'étais gosse dans mon quartier

Elles vivaient de leurs avantages
Elles étaient toutes syndiquées
Je n'ai pas vu dans les étoiles
Le carrosse de Cendrillon


La mienne avait une robe sale
Mais elle n'avait pas de chaussons

Refrain


Pourtant j'avais déjà la chance
Quand j'étais gosse dans mon quartier

De ne pas attacher d'importance
À tout ce que les autres pensaient
Et je n'ai pas vu dans l'Histoire
Quelque guerrier ou quelque roi
Assoiffé de règne ou de gloire
Qui soit plus orgueilleux que moi

J'ai rien d'mandé, je n'ai rien eu
Mais j'ai fait ... ce que j'ai voulu ...

 

 

 

 

Belle-île-en-Mer (duo avec Isabelle Boulay)
Voulzy


Belle-île-en-Mer
Marie-Galante
Saint-Vincent
Loin Singapour
Seymour Ceylan
Vous c'est l'eau c'est l'eau
Qui vous sépare
Et vous laisse à part


Moi des souvenirs d'enfance
En France
Violence
Manque d'indulgence
Par les différences que j'ai
Café
Léger
Au lait mélangé
Séparé petit enfant
Tout comme vous

Je connais ce sentiment
De solitude et d'isolement

Refrain

Comme laissé tout seul en mer
Corsaire
Sur terre
Un peu solitaire
L'amour je voyais passer
Je voyais passer
Séparé petit enfant
Tout comme vous
Je connais ce sentiment
De solitude et d'isolement

Refrain

Karudea
Calédonie
Ouessant
Vierges des mers
Toutes seules
Tout 1' temps
Vous c'est l'eau c'est l'eau
Qui vous sépare
Et vous laisse à part


Je suis

Lemesle, Fugain

 

Face à l’indifférence

Au silence et à la peur

Face aux viols et aux violences

Aux préjugés aux prédateurs

Face au jour qui se lève

Et prépare ses mauvais coups

J’ai trop de feu et de sève

Pour ne pas vouloir tenir debout

 

Je suis la femme

Je suis la terre

Fertile et fière

Je suis la flamme et l’océan

Je suis le ventre

Je suis la mère

La source claire de la vie

Depuis la nuit des temps

 

Face aux siècles qui passent

Face à l’ombre qui m’attend

À l’injustice rapace

Qui plane au-dessus d’un enfant

Je suis prête à me battre

Au-delà de la douleur

À dépasser les montagnes

À défier le mal et le malheur

 

Refrain

 

Donner

Me donner

Tout donner

Du rire aux larmes

M’offrir et souffrir

Et pardonner

Brûler

Me brûler

De passion

Jusqu’à toucher le fond

Jusqu’à mourir aimer

 

Je suis la femme

Je suis la terre

Fertile et fière

Je suis la flamme et l’océan

 

Je suis là chair où tout commence

La différence

Je suis l’amour contre la mort

Je suis le rempart de l’enfance

C’est pour que vive la vie

Que mon cœur bat encore

Que mon cœur bat encore

 

Le cœur des femmes

Charest, Lafa, Kerane

 

On dirait une étoile lorsque la nuit s’en vient

De celles qui brillent encore au-delà du matin

Ça ressemble à une île quand le vent est tombé

Douce et belle si docile qu’on voudrait s’y échouer

C’est surtout une présence derrière les portes closes

Dans les couloirs on entend quelque chose

 

Ici bat

Le cœur des femmes

Ici bat

Le cœur des femmes

Le cœur des femmes

 

On dirait une force façonnée de patience

Du bois blanc dessous l’écorce une sagesse, un silence

On dirait un parfum posé là sur la joue

Pour qu’on ait peur de rien comme au temps des bisous

C’est surtout un repère derrière les portes closes

Quand tout s’éclaire on entend quelque chose

 

Refrain

 

Ça peut-être une montagne capable d’avalanches

Un volcan qui sommeille de soleil en nuit blanche

Ou sereines ou sauvages animales parfois

Elles ont l’amour aux yeux et le cœur

Elles ont l’amour au cœur

 

Refrain

 

So in love duo avec Marc Frangoulis

Porter

 

Strange dear, my true dear
When I'm close to you, dear
The stars fill the sky
So in love with you am I
 
Even without you
My arms fold about you
You know darling why
So in love with you am I
 
In love with the night mysterious
The night when you first were there
 
In love with my joy delirious
When I knew that you could care
 
So taunt me, and hurt me
Deceive me, desert me
I'm yours, till I die
So in love
So in love
So in love with you my love
Am I....
 
In love with the night mysterious
The night when you first were there
 
In love with my joy delirious
When I knew that you could care
 
So taunt me, and hurt me
Deceive me, desert me
I'm yours, till I die
So in love
So in love
So in love
So in love
So in love with you my love
Am I

 


 The Alchemist (duo avec Russell Watson)

Barlow & Kennedy

 

In the desert where almost nothing grows
You’ll find the most beautiful rose
Takes its name from Jericho
A miracle of life
I know a place I can’t deny
Where even a Jericho rose would die
The desert of your heart’s where I am

Trying to

Survive

Can’t control this
Can’t let go this
Feeling’s all I have
I know that...

I could build a tower out of steel and stone
But

Trying to build a bridge to you
Is something I can’t seem to do
If I could turn this dust to gold
You’d see it clearly
Trying to earn your love
Is just like trying to learn the art of Alchemy


The measure of a woman’s heart
Is just how deep and just how far
A secret can be kept
Till it is only distant memory
My emotions fall on stony ground
I wear them just like hand me downs
Because I know the secret is the love
That you have for me
 
Can hardly breathe
Without you by my side
I know that
Refrain

 How could life be the same
If I find I loved in vain
The dream I have every night
Is to wake with you by my side

Refrain

Trying to earn your love
Is just like trying to learn the art

Of Alchemy

 

Alchemy

 

Et puis la Terre

Bruel, Gros, Sthers

 

 

Un éclat de rire dans les rochers

Deux amoureux qui s'éclaboussent
Le ciel se mêle à l'eau salée
Une femme qui tresse un panier
Un petit garçon dans le sable
Construit un château bien gardé
J'étais une fille en sari
Un pêcheur qui jette un filet
J'étais une carte postale en vrai

Et puis...
Et puis la terre chargée de boue
Et puis la terre qui se déchire
Et puis la mer qui crie debout
Et puis la mer, et puis la mer
Et puis le monde, trempé de nuit
Et puis le monde tellement petit
Quelques secondes à l'infini

Quelques secondes à l'infini
Quelques secondes et c'est fini...

L'étoile de mer regarde le ciel
Et veut voir le monde à l'envers
Peut-on retrouver ce qu'on perd ?
L'étoile de ciel regarde la mer
Celle qui a éteint le soleil
Mais elle ne la voit plus pareil
Je suis un sari sur la plage
Un enfant qui cherche un visage
Un trou dans un livre d'images

Et puis la terre qui doit revivre
Et puis la terre qui se débat
Sans bruit la mer qui se retire
Juste le sel qui reste là
Et puis la terre se tait partout
Et puis la terre au coeur qui bat
Et puis le monde qui crie debout
Ici là bas, d'une seule voix

Être là
Poser une pierre sur une autre
Même presque rien
Même pas à pas
Quelques maisons
Un pont de bois
Être là
Apprendre à marcher à nouveau
À croire aux rayons du matin
Voir l'horizon, prendre une main

Et puis la terre semée d'étoiles
Et puis la terre qui doit fleurir
Et puis le monde au coeur qui bat
Et puis la vie à faire grandir

L'écho d'un rire dans les rochers
Deux amoureux ouvrent les bras
Le ciel se mêle à l'eau salée

Et puis l'amour qui bâtira
Et puis la terre semée d'étoiles
Et puis la terre qui doit sourire
Et puis l'amour qui bâtira
Et puis la vie à faire grandir

Des souvenirs dans les rochers
Deux amoureux qui deviennent trois
La nuit se mêle aux jours d'après

Et puis le monde au coeur qui bat
Au coeur qui bat...

 

Hey Ho (duo avec Yves Lecoq)

Shai/Bone

 

Ho ho ho ho ho
Ho ho ho ho ho
Ho ho ho ho
Ho ho ho ho ho


Est-ce que tu m'entends hey ho !
Est-ce que tu me sens hey ho !
Touche moi je suis là hey ho!
ho ho ho ho ho ho
S'il te plais réponds moi hey ho
Un geste suffira hey ho !
Est-ce que tu m'aperçois hey ho!
Ho ho ho ho ho ho

 

Sur un prélude de Bach (avec C.Lara, Elsa, M.Robin)

Vannier

 

Lorsque j'entends ce prélude de Bach
Par Glen Gould, ma raison s'envole
Vers le port du Havre et les baraques
Et les cargos lourds que l'on rafistole
Et les torchères, les grues patraques
Les citernes de gasoil

Toi qui courais dans les flaques
Moi et ma tête à claques
Moi qui te croyais ma chose, ma bestiole
Moi je n'étais qu'un pot de colle

Lorsque j'entends ce prélude de Bach
Par Glen Gould, ma raison s'envole
Et toutes ces amours qui se détraquent
Et les chagrins lourds, les peines qu'on bricole
Et toutes mes erreurs de zodiaque
Et mes sautes de boussole

Toi, les pieds dans les flaques
Moi, et ma tête à claques
J'ai pris les remorqueurs pour des gondoles
Et moi, moi je traîne ma casserole

Dans cette décharge de rêves en pack
Qu'on bazarde au prix du pétrole
Pour des cols-blancs et des corbacs
Qui se foutent de Mozart, de Bach

J'donnerais Ray Charles, Mozart en vrac
La vie en rose, le rock'n roll
Tous ces bémols et tous ces couacs
Pour Glen Gould dans c'prélude de Bach

 

La vie ne m’apprend rien (avec Maurane, JL Aubert, C.Badi)

Balavoine

 

Qui ose dire qu'il peut m'apprendre les sentiments
Ou me montrer ce qu'il faut faire pour être grand
Qui peut changer ce que je porte dans mon sang

Qui a le droit de m'interdire d'être vivant
De quel côté se trouvent les bons ou les méchants
Leurs évangiles ont fait de moi un non-croyant

La vie ne m'apprend rien
Je voulais juste un peu parler, choisir un train
La vie ne m'apprend rien
J'aimerai tellement m'accrocher, prendre un chemin
Prendre un chemin

Mais je n'peux pas, je n'sais pas
Et je reste planté là
Les lois ne font plus les hommes
Mais quelques hommes font la loi
Et je n'peux pas, je n'sais pas
Et je reste planté là

À ceux qui croient que mon argent endort ma tête
Je dis qu'il ne suffit pas d'être pauvre pour être honnête
Ils croient peut-être que la liberté s'achète

Que reste-t-il des idéaux sous la mitraille
Quand les prêcheurs sont à l'abri de la bataille
La vie des morts n'est plus sauvée par des médailles

La vie ne m'apprend rien
Je voulais juste un peu parler, choisir un train
La vie ne m'apprend rien
J'aimerai tellement m'accrocher, prendre un chemin
Prendre un chemin

Mais je n'peux pas, je n'sais pas
Et je reste planté là
Les lois ne font plus les hommes
Mais quelques hommes font la loi
Et je n'peux pas, je n'sais pas
Et je reste planté là

Je n'peux pas, je n'sais pas
Et je reste planté là
Les lois ne font plus les hommes
Mais quelques hommes font la loi
Et je n'peux pas, je n'sais pas
Et je reste planté là

La vie ne m'apprend rien



Aime

Fabian - Journiaux

 

C’est un fruit sucré que l’univers et la terre ensemence

Un cadeau divin qui t’es offert

Si tu crois à cette chance

La vie s’arrange pour nous donner

L’autre moitié d’orange

 

C’est un voyage au creux de la Terre

Où la guerre n’existe pas

La preuve que chacune de tes prières sincères trouvera

Une réponse malgré l’absence

Dès que l’amour avance

 

Aime

La vie est tellement belle

Dès que tu deviens celle ou celui qui aime

La certitude que l’autre est essentiel

C’est ce rendez-vous comme un signe du ciel

 

Aime

Et fous toi de la haine

Ne redeviens pas celle ou celui qui peine

La solitude est un chemin cruel

N’oublie pas que l’amour est une éternelle

 

C’est une caresse et l’on tremble ensemble

On s’y attendait plus

C’est un regard qui nous ressemble au visage

De cet inconnu

Soudain les larmes inondent  nos cœurs

On étreint le bonheur

 

Refrain

 

 Je te dis Aime, je te dis Aime

 

Papa Can you hear me ?

Bergman – Legrand

 

God

Ho God !

May the light of this
Flickering candleIlluminate the night the way
Your spirit illuminates my soul…

 

Papa, can you hear me ?
Papa, can you see me ?
Papa can you find me in the night?
Papa are you near me?

Papa can you see me

Papa can you help me

Papa, can you help me not be frightened?
Looking at the skies I seem to see
A million eyes which ones are yours?


Where are you now that yesterday
Has waved goodbye
And closed its doors ?
The night is so much darker
The wind is so much colder
The world I see is so much bigger
Now that I'm alone


Papa, please forgive me
Try to understand me
Papa, don’t you know I had no choice
Can you hear me praying
Anything I'm saying
Even though the night is filled with voices
I remember everything you taught me
Every book I've ever read...

Can all the words in all the books
Help me to face what lies ahead?
The trees are so much taller
And I feel so much smaller
The moon is twice as lonely
And the stars are half as bright

Papa, how I love you...
Papa, how I need you
Papa, how I miss you
Kissing me good night...

 

Interprétée lors de la tournée un regard 9, reprise de Barbra Streisand (Bande originale du Film Yentl)

 

A piece of sky

Bergman

 

It all began

The day I found

That from my window I could only see
A piece of sky

I stepped outside

And looked around

I never dreamed it was so wide
Or even half as high

The time had come
Papa, can you see me ?

To try my wings
 and are you understand me ?

And even thought it seemed at any moment I could fall
I felt the most

Papa, can you see me
Amazing things
You understand me?
The things you can't imagine
if you've never flown at all
Though it's safer to stay on the ground
Sometimes where danger lies
There the sweetest of pleasures are found

No matter where I go
There'll be memories that tug at my sleeve
But there will also be
More to question, yet more to believe
Oh tell me where ?

Where is the someone who will turn and look at me ?
And want to share
My every sweet-imagined possibility ?

The more I live

The more I learn

The more I learn

The more I realize
The less I know.
Each step I take

Papa, I've a voice now

Each page I turn

Papa, I've a choice now

Each mile I travel only means

The more I have to go
What's wrong with wanting more ?
 If you can fly,then soar!

With all there is, why settle for ?

Just a piece of sky ?

Papa, I can see you...
Papa, I can hear you...
Papa, I can feel you
Papa, watch me fly !

 

Interprétée lors de la tournée un regard 9, reprise de Barbra Streisand (Bande originale du Film Yentl)

 

 

La donna che vorrei (duo avec Gigi D’alessio)

AcostinoAlessio

 

Non ha senso stare qui a parlare
quel che vorrei dire lo sai già
Non c'è proprio niente da salvare
forse solo la mia libertà
La colpa da che parte sta
meglio dividerla a metà

La donna che vorrei
non ti somiglia un attimo
La donna che vorrei
fa quello che non fai
Le piace stringermi di più
se un cielo grigio viene giu
sa dare amore

La donna che vorrei
la trovo appena te ne vai
Non ritornare mai
lontano più che puoi
Sto bene solo quando non
Ci sei

Io per ricordarmi il tuo sorriso
guardo quella foto di anni fa
Non ci sarà posto in paradiso
loro non ci cascano con te
Che irrisistibile follia
fare l'amore e poi mandarti via

La donna che vorrei

Bastava una carezza di più
per non cadere a testa in giù
sul nostro amore

La donna che vorrei
sei tu ma un'anima non hai
Sei bella più che mai
Giuro
ci ricadrei
però non sei la donna che vorrei

 

Interprétée lors de la tournée Un regard 9, le 29 mars 2006 au zénith de Paris)

 

 

UN CUORE MALATO (duo avec Gigi D’Alessio)

Alessio

 

Se finirà
Questa avventura
So che sarà
Pittosto dura
 Questo grande arcobaleno
Non può sciogliere
Il veleno che io dovrò bere insieme a te

 Tu come stai
Io sto già male
E tu lo sai
Che sarà uguale
Camminare nella solitudine

 Una vita nuova non è facile
Non possiamo cancellare
Questo nostro grande amore

 Un cuore malato fa male perchè
Batte forte soltanto per te
E sa che una speranza non c'è
E' un abitudine per me

 Ma se piangi come faccio a crederti

 Tu lo sai sono disposta a perderti
io non voglio far soffrire te

Refrain

 E' un abitudine per me

 Io posso morire

 No tu non lo devi dire

 Come posso stare senza te

 Lasciare te
è innaturale
E sento che mi fa già male

 Viverti così
Non è possibile

 Io non posso certamente perderti
Non dobbiamo cancellare

 Questo nostro grande amore

 Refrain

 E' un abitudine per me

 Ma se piangi come faccio a crederti

 Tu lo sai sono disposta a perderti
io non voglio far soffrire te

 Una fiamma dentro il cuore
brucerà ogni nuovo amore
non c'è vita vera senza te

 Non c'è vita vera senza...

Refrain

 

E' un abitudine per me

 Io posso morire

 No tu non lo devi dire

 Io non posso stare senza te

 

 

NB : Cette chanson a fait l’objet d’une traduction en espagnol, les paroles prochainement.

 

 

 I loves you Porgy

Gershwin

 

 I loves you, porgy,
Dont let him take me
Dont let him handle me
And drive me mad
If you can keep me
I wanna stay here with you forever
And Ill be glad

Yes I loves you, porgy,
Dont let him take me
Dont let him handle me
With his hot hands
If you can keep me
I wants to stay here with you forever
Ive got my man

I loves you, porgy,
Dont let him take me
Dont let him handle me
And drive me mad
If you can keep me
I wanna stay here with you forever
Ive got my man

Someday I know hes coming to call me
Hes going to handle me and hold me
So, it going to be like dying, porgy
When he calls me
But when he comes I know I’ll have to go

I loves you, porgy,
Dont let him take me
Honey, dont let him handle me
And drive me mad
If you can keep me
I wanna stay here with you forever
I’ve got my man

 

Un cuore malato (version française)

Alessio

 

Se finirà
Questa avventura
So che sarà
Pittosto dura
 Questo grande arcobaleno
Non può sciogliere
Il veleno che io dovrò bere insieme a te

 

Je ne veux pas de cet espace

Entre toi et moi

Pourquoi l’impasse

Ne me dis pas qu’il nous faudra se quitter

 

Una vita nuova non è facile

Non possaiamo cancellare

 

Mon cœur contre un bout de papier

 

Un cuore malato fa male perchè
Batte forte soltanto per te
E sa che una speranza non c'è

Je ne m’y habituearais jamais

Io posso morire

 

Non moi je voudrais te vivre

 

Come posssa strare senza te

Non moi je voudrais te vivre

 

Como posso strare senza te

 

Lasciare te

E innaturale

E sento che

Mi fa già male

 

Je ne veux pas de cet amour rarissime

 

Io non posso certamente perderti

Non dobbiamo cancellare

 

Mon cœur contre un bout de papier

 

Un cuore malato fa male perchè
Batte forte soltanto per te
E sa che una speranza non c'è

Je ne m’y habituearais jamais

 

Ma se piangi come faccio a crederti

 

Tu le sais jamais jen ne t’aurais menti

Mais je be veux pas me résigner

 

Una flamma dentro il cuore

Brucerà ogni nuovo amore

Non c’è vita vera senza te

 

Dis-moi comment ne plus t’aimer

 

Un cuore malato fa male perchè
Batte forte soltanto per te
E sa che una speranza non c'è

Je ne m’y habituearais jamais

Io posso morire

 

Non moi je voudrais te dire….

 

Come posso stare senza te